© 2017 -  Fondation Thérèse Casgrain

Biographie

Dates importantes dans la vie de Thérèse F. Casgrain


Thérèse Casgrain naît en juillet 1896 à Montréal dans une famille bourgeoise. 

 

En janvier 1916, elle épouse Pierre Casgrain, avocat et homme politique. 

 

En février 1921, elle se joint à Lady Drummond et madame Henri Gérin-Lajoie pour travailler à la promotion des droits de la femme.

 

En février 1922, elle se rend en délégation avec un groupe de femmes au Parlement de Québec pour demander au premier ministre Taschereau d’adopter un projet de loi accordant le droit de vote aux femmes du Québec. 

 

En 1929, elle est élue présidente de la Ligue des droits de la femme. 

 

En avril 1940, les femmes obtiennent LE DROIT DE VOTE ET D'ÉLIGIBILITÉ au Québec.

 

En novembre 1942, elle entre en politique active et se présente comme candidate libérale indépendante dans Charlevoix-Saguenay. 

 

En août 1945, elle gagne la campagne qu’elle avait entreprise pour permettre aux Québécoises de recevoir directement les allocations familiales du gouvernement fédéral (auparavant émises au nom du mari). 

 

En décembre 1946, elle adhère officiellement au CCF (Cooperative Commonwealth Federation, PSD/NDP). 

 

En 1951, elle est élue présidente de l’aile québécoise du NPD (Nouveau parti démocratique). 

 

En février 1961, elle fonde la section québécoise de la Voix des femmes. 

 

En mars 1961, elle mobilise un groupe de 400 femmes qui partent en train de Montréal pour Ottawa où elle rencontre le premier ministre John Diefenbaker afin de lui présenter un mémoire plaidant la cause de la paix. 

 

En mars 1962, elle se joint à la délégation américaine Women’s Strike for Peace et intervient dans plusieurs pays d’Europe et d’Asie. 

 

En février 1964, elle se rend à Moscou au sein d’une délégation pacifiste. 

 

En décembre 1964, elle est détenue à Paris, par la gendarmerie française pendant trois heures, à la suite d’une manifestation pacifiste. 

 

En avril 1966, elle fonde la Fédération des femmes du Québec. 

 

En octobre 1970, elle est nommée membre du Sénat du Canada. 

 

En juin 1971, elle doit se retirer du Sénat, car elle a 75 ans. 

 

Le 3 novembre 1981, Thérèse Casgrain s'éteint chez elle à Montréal.

Il reste tant à faire...
Thérèse Casgrain